12.7.05

Orgie romaine

Vienne, samedi 9 juillet 2005, 20H30. Début d'une soirée d'extase.
Déjà, le programme :
- Laurent de Wilde et Organics
- Medeski Martin and Wood
- Nils Petter Molvaer
- Laurent Garnier et Bugge Wesseltoft

Ensuite, le cadre : le théâtre antique

Puis le temps : trois gouttes vers 20h45, puis le ciel bleu, puis le ciel étoilé

Enfin l'extase : Organics de plus en plus efficace (une évolution impressionnante au fil des 4 concerts d'Organics auxquels j'ai assisté). Puis Medeski Martin and Wood en petite forme (un peu brouillon, je dirais, par rapport à d'habitude). Ensuite, Nils Petter Molvaer est une découverte pour moi, et une excellente découverte. De très bonnes atmosphères, calmes mais soutenues par un rythme obsédant, et un travail impressionnant d'Eivin Aarset, le guitariste (orthographe non garantie).

Mais tout cela n'est rien. Enfin, presque rien. Parceque la véritable surprise arrive après.

La surprise, c'est Laurent Garnier. J'ai déjà vu des DJ, j'ai déjà vu des types mixer vraiment bien, mais là, j'ai découvert pourquoi Laurent Garnier est considéré comme l'un des meilleurs. Il faut le voir et l'entendre pour le croire : ce type est un sorcier. Pas moyen de rester assis, pas moyen de ne pas danser quand il se met aux machines. Et quand Bugge est là, qui improvise sur ses rythmiques, on atteint un véritable sommet. Un flot ininterrompu de musique, avec une surprise toutes les 4 mesures, des enchaînements à la fois subtils et risqués, un plaisir physique et intellectuel à la fois, et un véritable spectacle. Bravo aussi au VJ.

Vous faites ce que vous voulez, mais moi, le 10 septembre à la Villette, je retourne les voir.

1 Comments:

Anonymous Aude said...

1. Le concert est le 10 septembre et non le 23!
2. Et dire qu'au début tu disais non....

9:28 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons License.